LA MANZANILLA D.O.

La Manzanilla fait partie de la famille des vins de Jerez, elle se caractérise par sa couleur or pâle. Le vin est léger, sec au parfum spécifique produit par l'air marin qui le différencie du grand frère, le Xérès.

La Manzanilla est produite dans une zone limitée au microclimat très spécial que l'on retrouve exclusivement à Sanlúcar de Barrameda, ce qui lui procure cette délicate saveur qu'on lui connaît.
La principale différence qui démarque La Manzanilla des autres vinos finos relève de son secret qui est la "flor". Cette fleur est un mélange de levures flottantes qui naissent à la surface du vin et qui l'aide à s'élever. A Sanlúcar de Barrameda, le climat est modéré grâce à la brise atlantique et en provenance des "marismas", les marais du Guadalquivir. La flor est fort sensible à la température, elle est active toute l'année contrairement à la flor des vins de Jerez. En effet, celle-ci meure au milieu de l'été et de l'hiver. Pour cette raison, l'authentique Manzanilla ne peut s'élaborer qu'à Sanlúcar de Barrameda à l'embouchure du Guadalquivir. Vous l'aimerez beaucoup pour sa fraîcheur et son élégance.

Sanlúcar de Barrameda, avec Jerez de la Frontera et El Puerto de Santa María, fait partie des villes qui délimitent la "zona de crianza" des vins de Jerez.
Appelé traditionnellement "Manzanilla", il appartient à la dénomination d'origine "Jerez-Xérès-Sherry et Manzanilla de Sanlúcar de Barrameda.

Son histoire

Les auteurs de l'époque comme Plinio ou Lucano écrivaient que les Tartessios connaissaient parfaitement les systèmes de cultures de la vigne. Quand les Romains arrivèrent à ces latitudes, ils trouvèrent une viticulture parfaitement développée et organisée.
La Manzanilla est un produit relativement récent, jusqu'en 1811, son nom n'est jamais mentionné bien qu'en 1807, l'écrivain et grand amateur de vins, Esteban Bouteleu parle dans ses "Memorias sobre el cultivo de la vid en Sanlúcar de Barrameda y Jerez de la Frontera" d'un vin blanc aux caractéristiques et odeurs de Manzanilla.
Il existe diverses théories sur l'origine de ce nom, celle qui présente le plus de vraisemblance est intimement associée à cette infusion obtenue avec la camomille. En effet, cette plante est largement cultivée dans les marais de la région.

Bien que son élaboration utilise les mêmes raisins que les Xérès, ce type de vin n'a jamais été reproduit dans un autre endroit de la péninsule. La raison tient à ses caractéristiques qui le différencie et qui sont déterminées principalement par son procédé de fermentation et à son mode d'élaboration typique de la zone soit "La Crianza-Solera".

La Manzanilla présente des caractéristiques organoleptiques suivantes : Vin fin très pâle à l'arôme mordante et léger au palais, sec et peu acide avec un degré d'alcool compris entre 15,5 et 17°, bien que certaines vieilles bouteilles peuvent atteindre les 20° !.

Flècheg.gif (215 octets)