El Pirri, Norberto Torres, Pescaíto, Hercules

Affiche du spectacle

Plusieurs centaines de personnes applaudissaient El Pirri et Norberto Torres lors de leur concert du 19 septembre dernier au Théâtre de la Place. Cette année, nos amis ont souhaité revenir chez nous pour remercier les Liégeois du bon accueil qu'ils leur avaient réservé.

Pour ce faire, ils reviennent en force pour vous proposer la parfaite trilogie du Cante.
En effet, ils seront accompagnés par deux grands artistes gitans: "El Pescaito" au baile et palmas, "Hercules" au cante et palmas.

Le concert se donnera dans la salle du Foyer du Centre Culturel de Chênée, le vendredi 30 août 2002 à 20h00.

Il est important de souligner qu'il s'agit d'un très grand spectacle à ne pas manquer, un événement important pour tous les aficionados. Ce concert vous intéresse ? N'hésitez pas à vous faire connaître sur notre mail: info@eltallerflamenco.be


Voir Album photos

CENTRE CULTUREL DE CHENEE

Le 30 août 2002 à 20h00

PROGRAMME DU CONCERT

PREMIERE PARTIE

Norberto Torres, guitare - Taranta, guitare en concert

"El Pirri", cante - Soleares, Zambra, Tiento et tango, Granaina, Fandango.
Norberto Torres, guitare.

"El Pescaito", danse - Solea por buleria
"Hercules", chant et palmas
Norberto Torres, guitare

DEUXIEME PARTIE :

Norberto Torres, guitare - Granaina, guitare en concert

"El Pirri", chant - Toná, Malagueña, Zambra, Seguiriya, Taranta

"El Pescaito", danse - Tangos flamencos
"Hercules", chant et palmas
Norberto Torres, guitare

"El Pescaito", danse - Fin de fiesta por bulerias
"El Pirri", chant et palmas
"Hercules", chant et palmas
Norberto Torres, guitare

RESERVATIONS et INFO

info@eltallerflamenco.be
Paiement sur le compte 001-3469916-11
avec la mention "El Pirri"

Prévente à La Médiathèque de la Communauté Française
Liège - Seraing - Verviers - Namur
La Flor de Espana - Herstal et à la FNAC
Prix des places : 18 € - Prévente : 16 €

 
Juan Heredia

"El Pirri", Chanteur


Né en 1943 à Grenade.

Chanteur gitan, il fit ses débuts dans les grottes pour touristes du Sacromonte à Grenade, accompagné à la guitare par José Habichuela (le père de Juan, Carlos et de Pepe). Il s'est produit ensuite très souvent dans les festivals de Grenade, particulièrement aux Arènes, en compagnie de Camarón pour lequel il a écrit de nombreuses letras, de Juan Villar, la Susi, El Lebrijano, Pansequito,…

Il s'installe ensuite à Almería, où il réside toujours dans l'une de ces dernières grottes qui ont été longtemps l'habitat des gitans de cette ville. Il subit fortement l'influence de la grande figure du cante qu'était Manolo Caracol, mais aussi de Manuel Farina. Il travaille de nombreuses années au célèbre tablao Taberna Gitana, situé au pied de l'Alcazaba d'Almería, dans le groupe "Los Diamentes Negros". C'est un habitué des peñas de la région : El Taranto, El Ciego de La Playa,… et des festivals de la province.

Dernièrement il a été l'un des cantaors, avec Pansequito et la Juana de la Revuelo, qui ont chanté, en hommage à Manolo Caracol, lors du Día del Gitano Andaluz ainsi qu'à Salamanque, avec Dieguito el Cigala, lors de l'hommage à Rafael Farina.

Juan Heredia El Pirri a une voix que l'on qualifie d'affilá, une voix rauque qu'il peut casser à volonté, tout en ayant des inflexions très mélodiques. C'est un chanteur qui se donne, porté par une dynamique impressionnante provoquant l'enthousiasme du public.

NorbertoTorres.JPG (3215 octets) Norberto Torres

Guitariste


Né en 1960 à Saint Fons en France, dans la banlieue lyonnaise, il a commencé le flamenco au Foyer culturel espagnol de Vénissieux avec son cousin Alberto et le groupe Los Andaluces, composé à cette époque des soeurs Hernández, Lorenzo Gines El Cordobés, et de ses cousins Torres.

Retourné vivre depuis en Espagne, il est de 1984 à 1994 directeur de l'Ecole municipale de folklore d'Almería. En 1987, il réussit son Capes de Philologie Française et partage son temps entre l'enseignement du français à Almería, la guitare flamenca en accompagnant de nombreux chanteurs dans les peñas andalouses et la guitare classique au sein du trio Richoly. Guitariste très ouvert, on a aussi pu l'entendre avec Tomatito et Paco Rivas, dans des clubs de flamenco-jazz.

Dernièrement Norberto Torres a enregistré avec le cantaor Pedro Torres un disque  "de la Sierra Cabrera a Mojácar".

Par ailleurs et nous le connaissons bien pour cela, Norberto est un chercheur, un auteur et un journaliste, membre du Congrès d'Art Flamenco. Spécialiste reconnu de la guitare flamenca, son travail a été primé en 1993 par le Ministère de la Culture Espagnol. Il participe à de nombreuses revues, en particulier à El Olivo, pour lequel il tient une rubrique régulière. Nous pouvons aussi trouver ses articles sur plusieurs sites internet spécialisés dans le flamenco. Il est aussi l'auteur des textes de la formidable série Rito y Geografría del Toque, réunissant en vidéos les archives de la Télévision Nationale d'Espagne consacrées à la guitare flamenca.

Conférencier intervenant fréquemment dans les Congrès, les Universités il a donné en décembre 2000 une conférence sur "les nouvelles orientations du flamenco contemporain" à Villeurbanne lors d'une journée organisée par la Fédération des associations espagnoles en France.

Norberto Torres développe son activité pédagogique dans le cadre de la formation des professeurs d'école, de collèges et de conservatoires d'Andalousie et récemment du Département de Flamenco de l'Université d'Almería dont il est l'un des responsables.

Antonio Torres "El Pescaito"

Bailaor


Ce jeune danseur flamenco né le 14 juillet 1981 a commencé à danser à sept ans. A dix ans, il débute professionnellement lors d´un festival flamenco à la "Diputación d'Almería", à 14 ans il fait sa première tournée avec son oncle Tomatito. Il est membre d´une des familles gitanes et flamencas les plus importantes d´Almeria puisque son père Antonio Torres "El Colorín" est lui-même danseur et guitariste et son grand-père était aussi danseur.
Parmi les membres les plus connus de sa famille, nous aurons José Fernández Torres "Tomatito", son parrain artistique.
El Pescaito est à la fois neveu et beau-fils de Tomatito. Le Niño Josele et Pedro Torres "El Funde", guitaristes très connus des peñas et festivals flamencos font aussi partie de cette grande famille.
El Pescaito s´est produit souvent comme danseur des groupes de Tomatito et de Niño Josele en Espagne et en Europe (France, Italie, Suisse, Suède, Allemagne) et on peut le voir aux côtés de son oncle/beau-père dans le film "Vengo" de Tony Gatlif, avec le danseur Antonio Canales comme artiste principal. Depuis 1996, il a formé son propre groupe et se produit souvent en Espagne, comme l´été dernier lors du Festival Flamenco d´Almeria. Il intervient aussi dans le court-métrage espagnol "Los Almendros", nominé aux Goyas en 2000.
Son style de danse est très ethnique, très gitan, et rappelle celui du Torombo et d'Antonio Canales. Basés sur la maîtrise du compás, ses zapateados et ses contretemps de palmas sont très impressionnants.

Hércules Heredia

Chant et palmas


Hercules est le fils de Juan Heredia "El Pirri", il est né le 7 juin 1967. Il a fait partie lui aussi pendant plusieurs années du groupe de Tomatito, avec qui il débuta en 1988 lors du Festival Flamenco de Berja. Il accompagna aussi El Niño Josele en tant que chanteur aux côtés de Duquende. Il a collaboré au CD "Barrio Negro" de Tomatito, avec Camarón et en 1993 il a chanté en accompagnant les danseurs Antonio Canales et El Torombo.
Il est maintenant membre du groupe de El Pescaito. Son style se base aussi sur la maîtrise du "cante pa bailar" (chant pour la danse) où le contrôle du rythme (compás) est indispensable. Sa référence est le chanteur Camaron de la Isla, que Tomatito a accompagné pendant 18 ans. Hércules Heredia est aussi un auteur-compositeur de mélodies et paroles flamencas. Il a écrit et compose des thèmes (généralement des bulerias, le style le plus rythmé du flamenco) pour des chanteurs et des chanteuses à la mode en ce moment en Espagne comme Duquende, El Cigala, El Potito, Montse Cortés, La Niña Pastori

Flècheg.gif (215 octets)